Petit humain, mais qu'as-tu fait ? Ouvrir ce livre, pris de curiosité ! Quelle grave erreur, car dès maintenant, les contes te garderont pour eux !
La seule manière de t'en sortir, c'est de te battre et survivre. [RPG Survival Conte&Humain]

Partagez | 
 

 Rencontre au cirque ou comment passer une soirée (presque) agréable. (Avec Skia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarPestiferéPestiferé


Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 25

Messages : 387
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs mais pas là.
Emploi/loisirs : Serviteur de la belle Aurore Boréale
Humeur : Neutre

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Lecteur
Arme(s): Fils d'aciers
Un petit mot ?: Liberté

MessageSujet: Rencontre au cirque ou comment passer une soirée (presque) agréable. (Avec Skia)   Mer 12 Déc 2012 - 22:34
Le rideau tomba devant les coulisses masquant le public qui applaudissait dans les gradins. Tout le monde s’activait en coulisses pour ranger le matériel sous l’œil vigilant de Grey qui aidait aussi à toute cette agitation. Les costumes, les accessoires retrouvèrent lentement leurs places, prêts pour la représentation suivant. Tandis qu’il portait un lourd carton de costumes, Aurore s’approcha de lui pour lui signaler qu’elle allait se balader. Le roux ne demanda rien de plus, il n’avait pas besoin de savoir si elle ne le jugeait pas nécessaire.

Aurore n’en faisait qu’à sa tête de toute façon, c’est ce que le rouquin aimait le plus chez elle. Son coté rebelle, un peu buté et très instinctif tout le contraire de lui au final. Grey était très sérieux, sa souplesse dans la prise de décision et son tempérament réfléchit. Elle exactement ce qui lui manquait, ce qui le complétait.

Tandis qu’il voyait son Aurore filer à travers les tentures et les roulottes, Grey songea au jour où elle lui offrit son costume de ce soir. Le bleu foncé qu’elle avait choisi contrastait avec ses mèches rousses en batailles. Ce soir-là, la belle Aurore lui avait demandé de jouer un air de musique dans un moment comme celui-ci, juste après une représentation. Son regard se porta sur l’instrument et eut l’envie de caresser à nouveau ses notes blanches et noires. L’agitation se calmait, le rangement s’achevait et les participants retournaient dans leurs quartiers.

Son travail s’achevait donc pour ce soir et il s’autorisa à tirer le grand drap gris qui couvrait le magnifique piano, certes un peu vieux, mais qui pouvait encore chanter. Les doigts du roux se détendirent et se placèrent machinalement sur les touches délicates, il commença une lente mélodie. Peu à peu, le rythme se fit plus rapide et les mains de Grey semblaient voler au-dessus des touches faisant jaillir du cadre de bois, de puissants arpèges qui formaient un air complexe teinté de mélancolie et d’espoir. Cet dans ces moments-là que le rouquin parlait le plus. Non avec des mots qu’il jugeait superflus mais ses notes que seule son âme savait utiliser et sublimer. Absorbé par sa musique, Grey faillit ne pas se rendre compte d’une personne qui venait d’entrer sous le grand chapiteau, surement attirée par le chant du vieil instrument.

Le rouquin suspendit ses mains fines au dessus du clavier et se retourna pour observer cette nouvelle arrivante. Car c’était une fille malgré ses vêtements, son large pantalon noir et son grand manteau de la même couleur qui était aussi celle de ses longs cheveux d’un noir de jais qu’elle portait détachés et qui cachait une partie de son visage de porcelaine.

« Bonsoir, puis-je vous aider ? Je suis Grey Yale.»

Ma demande s’accompagna d’un franc sourire et d’une révérence alambiquée que son haut de forme permettait de rendre élégante et non ridicule. Avoir joué avait remis de la bonne humeur dans le cœur du jeune homme. Elle semblait perdue et cherchait peut-etre Aurore. Malgré, sa faible envie de parler il ajouta :

« Aurore est absente mais je peux lui faire passer un message. »

Grey était perplexe même s’il ne le montrait pas es questions de sa présence ici intérrogeait le roux tandis qu’il attendait que sa jeune interlocutrice lui réponde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAzami Nara Chevalier servant ♥


Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 22

Messages : 11
Localisation : Au côté de ma princesse
Emploi/loisirs : Bonne à tout faire et Chevalier à temps partiel~
Humeur : Décédée

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Aucun
Arme(s): Mon katana
Un petit mot ?: Non

MessageSujet: Re: Rencontre au cirque ou comment passer une soirée (presque) agréable. (Avec Skia)   Sam 15 Déc 2012 - 16:05
Le menton nonchalamment installé dans la paume de sa main, la passagère de la diligence installée à côté de la fenêtre observait le soleil se lever. Tous les autres passagers étaient endormis, les uns sur les autres comme des animaux cherchant un peu de chaleur. La jeune femme soupira, descendit son coude du rebord de la fenêtre et jeta un coup d’œil à la montre à gousset qu'elle possédait. Voilà déjà seulement deux heures qu'elle supportait les odeurs désagréables qui émanaient de certaines personnes, dire qu'elle devrait les supporter pendant encore six heures ! Elle rangea sa montre et remit en place une mèche rebelle. Elle n'aimait décidément pas voyager ainsi mais sa belle princesse l'envoyait un peu trop loin et ne lui accordait que trop peu de temps pour qu'elle se permette d'y aller à pied. Déjà qu'elle avait du marcher jusqu'au Cannibale Village... La position géographique de la boutique n'était vraiment pas adaptée à ce genre de courses. Soit elle avait une bonne condition physique mais devoir marcher pendant seize heures avant d'espérer voir des habitations était assez exagéré. Elle soupira à nouveau et ferma les yeux.

"Small Fair ! Small Fair !"

Un grognement s'échappa d'entre ses lèvres. Elle se redressa en sursaut et regarda rapidement l'heure. Heureusement que les cris du cocher l'avait réveillée. Elle se leva et se fraya un chemin entre les personnes immobiles et celles qui montaient. Elle sauta à pieds joints sur le sol et huma avec joie l'air extérieur. Elle était enfin arriver à destination. Pourquoi devait-elle se rendre ici déjà ? Ah oui, Agathe voulait avoir un des derniers tissus à la mode et si possible une ou deux bricoles à ajouter au bazar du Grand-Père.
Ayant faim, elle se faufila entre les ruelles, entre les stands à la recherche de nourriture appétissante. Elle s'arrêta devant un stand où l'on vendait des miroirs et observa sa tenue avec un léger trouble. Non, ce qui la mettait mal à l'aise n'était pas sa veste masculine noire boutonnée de rouge sur le côté droit [hrp : cf l'avatar, quelque chose dans ce genre], ni son pantalon tout aussi sombre à la ceinture duquel était fièrement accroché, sur sa hanche gauche, son katana dans son bel étui. Non, la seule qui la mettait mal à l'aise était le ruban avec lequel ses cheveux étaient attachés en queue de cheval haute, ruban choisi et mis par les soins de la douce Agathe. Skia appréciait l'attention mais elle aurait préféré un ton neutre plutôt qu'un ruban rouge à petits pois noirs. Elle soupira et repartit à la quête de nourriture.

Une fois rassasiée, elle se mit à la recherche de ce que lui avait demandé sa belle. Cela faisait maintenant un mois qu'elles vivaient ensemble avec Grand-Père. Les deux premières semaines, Agathe avait fait le tour de Queer Tales avec elle pour lui faire visiter les moindres recoins des endroits qu'elle se devait de connaître. Ensuite ? Elle l'avait livrée à elle-même, l'envoyant faire des voyages à droite à gauche dès qu'elle avait envie de quelque chose. Certes Skia était enchantée de pouvoir rendre service à celle qu'elle aimait plus que tout au monde, mais elle aurait préféré passer plus de temps à ses côtés. Après tout, qu'est-ce qu'elle deviendrait si en revenant d'un de ses déplacements elle trouvait la boutique ravagée et sa princesse enlevée ou pire...? Elle n'osait même pas essayé de l'imaginer !

Ses courses faites, deux sacs en tissus dans une mains, Skia sortit d'une boutique. La nuit tombait doucement sur la foire. La jeune fille hésita, se demandant si elle restait dormir ici ou si elle prenait une diligence de nuit. Ses yeux furent attirés par les lumières éclairant un grand chapiteau noir et rose. Lorsqu'elle était venue avec Agathe, elle n'avait pas eu l'occasion d'aller y jeter un coup d’œil. Curieuse, elle s'y rendit donc.
Elle ne fut pas déçue le moins du monde. Le spectacle avait été époustouflant. Skia était ravie d'y avoir assisté. Ces artistes avait un talent qu'on ne pouvait pas nier. La jeune fille se leva, récupéra ses affaires et s'apprêta à partir quand elle découvrit qu'il lui manquait un de ses sacs. Elle regarda rapidement autour d'elle et vit une personne se faufilait dans les coulisses avec ce qui ressemblait à son sac. Elle se dirigea donc vers là-bas avec un pas précipité.
Alors qu'elle se rapprochait, une mélodie se fit de plus en plus distincte à l'oreille de la jeune fille. Avec une légère hésitation, elle se faufila à son tour derrière le grand rideau. Installé devant un piano qui semblait vieux, un jeune homme jouait avec délicatesse. Les yeux de Skia se posèrent sur les mains qui semblaient danser sur les touches dont sortaient une musique mélancolique mais teintée d'espoir. Elle resta immobile, comme captivée par l'air s'écoulant de l'instrument. C'était sublime. Elle ressentit comme un léger pincement au cœur bien qu'elle ignora pourquoi.
Quand les mains se suspendirent dans l'air et que la musique s'arrêta avec douceur, Skia vit avec surprise le jeune homme se tournait vers elle. Ses cheveux étaient roux comme des flammes dansantes et sa tenue, un haut de forme ne laissant aucun doute sur son appartenance au cirque, était d'un bleu foncé envoutant, semblant tout aspirer en lui. Un grand chapeau de la même couleur trônait sur ses cheveux. Ses yeux étaient maquillés et sous l’œil droit se trouvait une fleur de lys.

"Bonsoir, puis-je vous aider ? Je suis Grey Yale."

Le jeune homme lui afficha un sourire avant de lui faire une révérence quelque peu incompréhensible qui arracha un léger sourire à la jeune fille. Cette dernière se reprit. Pourquoi était-elle là déjà ? Ah oui, son sac !

"Aurore est absente mais je peux lui faire passer un message."

Bien qu'elle ignora qui était la personne dont il lui parlait. Elle avait parfaitement conscience qu'elle n'avait rien à faire dans les coulisses et qu'elle devait se justifier correctement. Resserrant sa poigne autour du sac restant qu'elle tenait dans sa main gauche, elle fit une légère révérence de la tête avant de se redresser.

"Bonsoir, veuillez m'excuser de l'intrusion. On m'a volé l'un de mes sacs et j'ai cru voir une personne se rendre ici avec un sac y ressemblant fortement."

Skia était une jeune fille curieuse bien qu'assez renfermée. Ne se souvenant de rien de ce qui précédait sa rencontre avec Agathe, elle avait tendance à se renfermer quand elle rencontrait d'autres personnes : Peut-être que cette personne la connaissait ? Peut-être qu'elle était responsable de ce qui lui était arrivé ? A vrai dire, elle avait peur de découvrir, un jour, qui elle était vraiment et ce qui lui était arrivé ce jour-là.

"Aurore est la personne qui dirige ce cirque ? J'ai trouvé le spectacle fabuleux, c'est une vraie merveille pour les yeux."

Elle hésita quelques secondes puis ajouta d'une voix légèrement plus faible :

"Le morceau que vous avez joué est également sublime."


[Voili voilou, j'espère que l'histoire du sac te va, j'ai trouvé que ça xD Mais si tu as une meilleure idée n'hésite pas ^^]



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarPestiferéPestiferé


Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 25

Messages : 387
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs mais pas là.
Emploi/loisirs : Serviteur de la belle Aurore Boréale
Humeur : Neutre

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Lecteur
Arme(s): Fils d'aciers
Un petit mot ?: Liberté

MessageSujet: Re: Rencontre au cirque ou comment passer une soirée (presque) agréable. (Avec Skia)   Sam 15 Déc 2012 - 22:58
« Bonsoir, veuillez m'excuser de l'intrusion. On m'a volé l'un de mes sacs et j'ai cru voir une personne se rendre ici avec un sac y ressemblant fortement. »

C’est donc ça sa raison, il est vrai qu’il l’avait aperçu dans le public pendant la représentation. Elle était très belle avec son teint clair qu’il l’avait remarquée facilement malgré l’obscurité qui règne sur les spectateurs.


« Aurore est la personne qui dirige ce cirque ? J'ai trouvé le spectacle fabuleux, c'est une vraie merveille pour les yeux... Le morceau que vous avez joué est également sublime. »

Il s’inclina légèrement pour montrer que le compliment qui lui était adressé l’avait touché puis enchaina :


« Aurore est effectivement est la directrice de ce cirque et je lui transmettrais votre compliment. Mais comme ce n’était pas l’objet de votre présence ici. Passons à ce qui vous intéresse. »

Le roux prit un moment pour essayer de trouver qui avait bien pu commettre ce larcin intentionnellement ou non. On pouvait lire dans les yeux de la jeune fille, un reste des étoiles qu’avait fait naitre le spectacle puis la mélodie de Grey mais une inquiétude prenait une grande place. Ce sac ne devait pas être à elle.

« Pouvez-vous me décrire qui vous avez-vous vu prendre votre sac ? Je connais tout le monde ici et cela ne devrais pas être long de retrouver votre bien. »

Au fur et à mesure des détails que lui fournissait la belle il fit mentalement une liste de ceux qu’ils pensaient être les plus capables de cet acte. Après Aurore c’est lui qui avait la plus haute autorité au sein du cirque, il pourrait donc sans difficulté le récupérer et le rendre à sa propriétaire. Cette dernière se sentait un peu gênée de se trouver dans cet endroit normalement interdit au public même si elle avait une bonne raison de ce trouver en ce lieu. A la fin de la description faite par la jeune fille, il devina aisément qui avait pris le sac et connaissant le personnage c'était accidentel, il avait du prendre ce sac pour un de ceux de la troupe.

« Attendez-moi, ici je vais demander à cette personne ce qu'elle en a fait. »

Il prit le chemin de la sortie du chapiteau et se dirigea à grands pas vers la tente du concerné. Il lui directement sans tourner autour du pot comme à son habitude et de plus il ne souhaitait pas faire attendre trop longtemps la brune. L'information prise, il retourna sous la grande tente des représentations. Grey souleva le dais qui permettait l'entrée, il fouilla quelques minutes dans les sacs qui contenait quelques affaires nécessaires au spectacle. Le rouquin tomba sur un sac qui ne contenait rien de sa connaissance, il supposa que c'était celui que cherchait la silhouette qui l'observait.


« Ce doit être celui-ci. » dit-il en tendant le sac vers elle.

Hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAzami Nara Chevalier servant ♥


Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 22

Messages : 11
Localisation : Au côté de ma princesse
Emploi/loisirs : Bonne à tout faire et Chevalier à temps partiel~
Humeur : Décédée

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Aucun
Arme(s): Mon katana
Un petit mot ?: Non

MessageSujet: Re: Rencontre au cirque ou comment passer une soirée (presque) agréable. (Avec Skia)   Dim 3 Fév 2013 - 10:19
Après le compliment hésitant qu'avait fait Skia, le jeune homme s'inclina. Voulait-il lui faire comprendre que le compliment le touchait ? Peut-être. Quoi qu'il en soit, la jeune fille était gênée de son intrusion et elle espérait qu'elle ne se verrait pas éjecter de cet endroit sans son sac et son précieux contenu. Comment pourrait-elle regarder Agathe en face si elle revenait sans sa commande ? Elle ne se le pardonnerait jamais ! Et elle n'avait plus assez de Vincents pour tout racheter...

"Aurore est effectivement est la directrice de ce cirque et je lui transmettrais votre compliment. Mais comme ce n’était pas l’objet de votre présence ici. Passons à ce qui vous intéresse."

C'était donc une femme qui s'occupait des spectacles. Skia acquiesça doucement, elle méritait les compliments, ces spectacles étaient fabuleusement envoûtants. La jeune fille observa, embarrassée, le jeune homme qui semblait réfléchir. Elle espérait vraiment pouvoir le récupérer, la simple idée de ne pas y arriver l'inquiétait.

"Pouvez-vous me décrire qui vous avez-vous vu prendre votre sac ? Je connais tout le monde ici et cela ne devrais pas être long de retrouver votre bien."

Skia sourit légèrement. Comment était cette personne déjà ? Elle tenta de rassembler les détails qu'elle avait pu saisir.

"Grande et mince. Cheveux sombres et courts. Un homme, je pense... En costume rouge bordeaux."

Elle souhaitait sincèrement être utile au jeune homme afin de pouvoir repartir avec son dû. Elle voulait également rester ici le moins longtemps possible. Pas qu'elle n'apprécie pas l'endroit mais parce qu'elle n'avait rien à y faire et qu'elle le savait pertinemment. Après tout c'était un lieu interdit au public. Cependant elle était rassurée de voir qu'elle ne semblait pas gêner puisque le jeune homme semblait propice à l'aider.

"Attendez-moi, ici je vais demander à cette personne ce qu'elle en a fait."

Elle acquiesça silencieusement, contente de savoir qu'elle allait probablement pouvoir le récupérer. Elle observa l'artiste sortir du chapiteau. Maintenant elle était encore plus gênée, combien de temps allait-elle devoir l'attendre seule ici ? Un frisson la parcourut. Elle n'était pas vraiment à l'aise bien qu'il lui sembla qu'elle ne risquait rien. Mais on ne pouvait pas savoir ce qui se cachait derrière les coulisses...
Son regard se posa sur le piano. Cet instrument lui donnait un sentiment de déjà-vu. En avait-elle déjà entendu ? Avait-elle déjà jouer ce genre d'air ? Elle s'approcha timidement et posa un doigt sur une touche, faisant éclater une note aigüe. Elle sursauta et s'éloigna, retournant à sa place initiale quelques pas en arrière. Décidément, elle préférait ne pas savoir.
Le jeune homme revint et lui tendit un sac que Skia reconnut immédiatement comme le sien.

"Ce doit être celui-ci."

Un léger sourire s'étira sur ses lèvres et elle l'attrapa. Elle l'ouvrit et vérifia que tout y était. Ce qui fut le cas. Un grand sourire -comme elle en avait peu- de soulagement s'afficha sur son visage. Elle allait pouvoir rentrer le cœur léger. Elle redressa la tête vers le jeune homme, souriant toujours.

"Oui, c'est bien mon sac, merci beaucoup !"

Elle le fit rejoindre l'autre sac dans sa main gauche et fit une légère révérence de remerciement avec le haut du corps. Elle se redressa, maintenant elle allait pouvoir partir.

"Je ne vais pas vous déranger plus longtemps. Si par hasard vous vous aventuriez à Necis, n'hésitez pas à passer à la Boutique paumée, nous serions heureux de vous recevoir."

Bien qu'elle douta qu'il s'y aventura, ou si c'était le cas qu'ils viennent jusqu'à chez eux. En même temps, pour être paumée, la boutique était vraiment paumée. Il fallait vraiment vouloir si rendre...

[Désolée pour le retard. Les cours et tout ce tralala, quelle connerie u.u En espérant que la réponse te plaise ^^]



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarPestiferéPestiferé


Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 25

Messages : 387
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs mais pas là.
Emploi/loisirs : Serviteur de la belle Aurore Boréale
Humeur : Neutre

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Lecteur
Arme(s): Fils d'aciers
Un petit mot ?: Liberté

MessageSujet: Re: Rencontre au cirque ou comment passer une soirée (presque) agréable. (Avec Skia)   Dim 3 Fév 2013 - 11:28
Quand elle prit son sac, un sourire étira ses lèvres et une identique expression couvrit le visage du roux. Ce sac devait être très important pour elle, la gratitude et le soulagement se peignit sur ses traits.

« Oui, c'est bien mon sac, merci beaucoup ! »
dit-elle en s’inclinant légèrement.

« De rien, je suis content d’avoir pu vous le retrouver. »

« Je ne vais pas vous déranger plus longtemps. Si par hasard vous vous aventuriez à Necis, n'hésitez pas à passer à la Boutique paumée, nous serions heureux de vous recevoir. »

Necis ce n’était pas la porte à côté, que faisait cette personne si loin de chez elle. Grey avait entendu parler de cette boutique perdue, c’est de là-bas qu’elle venait ? Le roux hésitait devait-il la laisser partir vers son royaume ou devait-il l’empêcher de partir si tard sur les routes surtout pour aller aussi loin. Sa décision prise, il lui répondit :

« Vous ne dérangez nullement. Vous serez toujours la bienvenue ici. Et je serais honoré d’être reçu dans votre Boutique. »

Il fit une pause dans son discours puis l’inquiétude le prit, il ajouta tandis qu’elle lui tournait déjà le dos :

« Necis ce n’est pas tout près, la nuit est tombée depuis un moment déjà et une tempête se prépare. Ne voulez-vous pas rester cette nuit ? Nous avons des places de libre. Je m’inquiète pour vous. Si vous repartez maintenant vous vous exposez à des ennuis. Mais je ne veux pas vous forcer, vous êtes libre de partir ou d’accepter l’hospitalité ailleurs. »


Son sourire chaleureux n’avait pas quitté son visage. Le roux laissa la jeune femme décidé pendant qu’il retournait s’assoir sur le banc devant son piano. Il espérait qu’elle ferait le bon choix. Cette fille semblait décidée à tout affronter pour ramener ses sacs à la Boutique mais les arguments qu’il avait avancés devaient la faire réfléchir surtout si elle n’avait pas remarquer que la nuit était tombée. En attendant qu’elle lui donne sa réponse, il reprit sa mélodie. Laissant courir ses doigts fins sur les touches noires et blanches.


Hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAzami Nara Chevalier servant ♥


Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 22

Messages : 11
Localisation : Au côté de ma princesse
Emploi/loisirs : Bonne à tout faire et Chevalier à temps partiel~
Humeur : Décédée

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Aucun
Arme(s): Mon katana
Un petit mot ?: Non

MessageSujet: Re: Rencontre au cirque ou comment passer une soirée (presque) agréable. (Avec Skia)   Mar 25 Juin 2013 - 18:01
Skia était ravie, elle allait pouvoir rentrer et offrir à sa princesse tout ce qu'elle lui avait demandé. Elle adressa un nouveau sourire au jeune homme. Il était content d'avoir pu le retrouver ? Cela lui faisait plaisir mais il ne pouvait pas être plus content qu'elle ne l'était de l'avoir retrouvé ! Enfin, il était toujours agréable de constater qu'il existait tout de même des personnes bienveillantes dans ce monde cruel.
Lui adressant un dernier sourire, elle crut remarquer que le jeune homme semblait hésitant. Elle se congédia malgré tout et ajouta qu'il serait le bienvenu à la Boutique paumée. A cela, il répondit qu'elle ne dérangeait nullement, qu'elle était la bienvenue ici et qu'il serait honoré d'être reçu chez eux. Elle le gratifia d'un nouveau sourire. Elle souriait rarement à d'autre personne qu'Agathe mais ce jeune homme-là avait le don d'être si poli qu'on ne pouvait qu'en sourire poliment.
Elle fit donc une dernière révérence pour le remercier et tourna le dos, s'en allant. Cependant, la voix de Grey la fit s'arrêter et tourner la tête vers lui.

"Necis ce n’est pas tout près, la nuit est tombée depuis un moment déjà et une tempête se prépare. Ne voulez-vous pas rester cette nuit ? Nous avons des places de libre. Je m’inquiète pour vous. Si vous repartez maintenant vous vous exposez à des ennuis. Mais je ne veux pas vous forcer, vous êtes libre de partir ou d’accepter l’hospitalité ailleurs."

Skia fut surprise de la proposition. Elle ne s'y attendait absolument pas. Elle n'avait pas prévu de passer la nuit ici. D'ailleurs, elle n'avait pas non plus remarquer qu'une tempête se préparait mais le temps était si capricieux... Elle se figea et prit le temps de réfléchir, pesant les pour et les contres. Grey souriait toujours, c'était chaleureux, cela donnait envie de rester. Mais Skia pensa à Agathe, à son sourire chaleureux qui faisait battre son cœur. Un nouveau sourire se dessina sur le visage de Skia pendant que le jeune homme reprenait la mélodie qu'elle avait interrompue.
Elle ferma les yeux, alors qu'un nouveau pincement lui serrait le cœur. Elle en ignorait la raison mais elle ne voulait pas vraiment la connaître. Néanmoins la musique était agréable. Le visage de sa princesse se dessinait sous ses paupières. Elle avait hâte de la retrouver.
Skia attendit sagement que le jeune homme termine sa mélodie. Elle ne voulait pas l'interrompre une fois de plus. Quand celui-ci releva à nouveau les mains du piano et que la musique cessa, Skia rouvrit les yeux et sourit à Grey

"Je vous remercie de votre proposition très généreuse mais je ne vais pas rester. Je suis attendue, je ne vais donc pas tarder plus que je ne l'ai déjà fait."

Elle fit une nouvelle révérence de la tête, gardant le sourire.

"Encore merci, j'espère que nos chemins se recroiseront. Bonne soirée et très bonne continuation."

Elle ne pouvait que lui souhaiter cela. Elle le adressa un dernier sourire, lui tourna à nouveau le dos et disparut derrière le lourd rideau. Elle avait hâte de rentrer à la maison !


[Court aussi ! Je suis vraiment désolée pour le retard ! J'ai finalement décidé de refuser l'offre puisque j'abandonne malheureusement ma petite Skia (elle est déjà repassée dans le groupe cadavre, pauvre petite ! xD) Voilà, en espérant que cela conviendra pour clore ce rp (tu peux évidemment répondre si tu le souhaites). Encore merci pour ce rp ! ^^]



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarPestiferéPestiferé


Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 25

Messages : 387
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs mais pas là.
Emploi/loisirs : Serviteur de la belle Aurore Boréale
Humeur : Neutre

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Lecteur
Arme(s): Fils d'aciers
Un petit mot ?: Liberté

MessageSujet: Re: Rencontre au cirque ou comment passer une soirée (presque) agréable. (Avec Skia)   Jeu 27 Juin 2013 - 19:14
La surprise marqua les traits de son invitée, elle ne devait pas s’attendre à une telle gentillesse de la part d’un inconnu pour elle. Il laissa la mélodie prendre de l’ampleur, accélérant la cadence jusqu’à ce que les doigts du pianiste deviennent flous. Les notes s’enchainaient à un rythme infernal, laissant tout de même deviner une mélodie harmonieuse qui survolait la profusion de sons. Puis ses doigts ralentirent au-dessus des touches noires et blanches ne laissant que le thème épuré.

Les dernières notes s’éteignirent dans un soupir comme attendant un renouveau. Mais le piano resta silencieux et c’est la jeune fille qui ouvrit les lèvres pour dire ces quelques paroles de remerciement.


« Je vous remercie de votre proposition très généreuse mais je ne vais pas rester. Je suis attendue, je ne vais donc pas tarder plus que je ne l'ai déjà fait. »


Elle accompagna ses paroles d’une légère révérence que le roux reprit et lui rendit, un peu déçu qu’elle n’ait pas accepté sa proposition, il n’avait pas envie de la voir s’aventurer dehors avec la tempête qui se préparait mais c’était son choix et il était bien trop poli pour la forcer à rester.


« Encore merci, j'espère que nos chemins se recroiseront. Bonne soirée et très bonne continuation. »


« Merci à vous d’être venue écouter le spectacle et je vous souhaite bon voyage. Et j’espère avoir l’occasion de voir dans votre boutique. »

Grey lui offrit un sourire éclatant qu’elle lui rendit et il la vit soulever une des tentures et s’enfoncer dans la nuit qui était déjà tombée. Le roux dit qu’il aurait peut-être du insister un peu plus pour qu’elle attende un moment plus propice pour retourner chez elle. La lourde tenture se souleva à nouveau et il espéra que ce soit l’inconnue qui avait changée d’avis et souhaitait rester pour la nuit mais ce fut sa belle Aurore qui rentra sous le grand chapiteau, elle vient s’assoir à côté du rouquin et lui demanda de continuer à jouer.

Il repositionna ses longs doigts fins sur les touches d’ivoire et entama un de ses airs préférés, un qu’il avait composé pour la personne qui se tenait juste à côté de lui et qui illuminait ses journées. Il n’en était pas amoureux, il laissait ce sentiment à d’autres mais elle le fascinait et c’est cette fascination qui transparaissait dans l’harmonie que le roux avait tissé pour elle entre les cordes d’un piano...


Hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre au cirque ou comment passer une soirée (presque) agréable. (Avec Skia)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au cirque ou comment passer une soirée (presque) agréable. (Avec Skia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy End :: × The Dark Wood Circus-
Top-Sites


Merci ♥