Petit humain, mais qu'as-tu fait ? Ouvrir ce livre, pris de curiosité ! Quelle grave erreur, car dès maintenant, les contes te garderont pour eux !
La seule manière de t'en sortir, c'est de te battre et survivre. [RPG Survival Conte&Humain]

Partagez | 
 

 [P] Quand le Vilain petit Canard rencontre le Lièvre de Mars [ Pv Edward ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarCoin Coin… *Couic*


Date d'inscription : 09/01/2010
Messages : 110
Localisation : En pleine négociation
Emploi/loisirs : Apprenti Trapéziste
Humeur : Perdue

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Le vilain petit Canard
Arme(s): Un couteau
Un petit mot ?:

MessageSujet: [P] Quand le Vilain petit Canard rencontre le Lièvre de Mars [ Pv Edward ]   Ven 11 Avr 2014 - 13:00
[ Hrp : Elim est en train de tourner en rond là (et moi aussi >.<) du coup, ce rp se passe après son passage au Small Fair ]

En chemin, le Vilain petit Canard était tombé sur un potentiel client, un homme d’une quarantaine d’années visiblement bien qu’il lui manquait quelques dents, lui avait demandé de chasser quelqu’un non loin du Cannibal Village. En temps normal, il n’aurait pas accepté puisqu’il n’était plus un membre de l’Organisation et que cette requête puait à kilomètres des mais les quelques Vincents que ce client lui avait donné en compensation pour son voyage jusqu’au village lui avait fait changer d’avis. Forcément, avec l’argent, on peut tout acheter et comme le gamin était fauché parce qu’il ne gagnait pas non plus fortune au Cirque... Et avec Elim, il est facile de l’acheter –il avait tout de même gardé ses mauvaises habitudes-. Pourvu que tu changes mon Canard ! D’après son témoignage, ce quarantenaire avait été déposséder de ses biens par ce voyou qui logeait au village et forcément, il ne voulait pas faire appel à la justice –s’il y en avait une- pour récupérer ses terres et préférait que ce genre de choses restent dans l’ombre. Mais pourquoi un GAMIN ? Ca sentait l’arnaque à plein nez cette histoire !! Elim n’était pas très emballé à l’idée de devoir passer par là mais bon et puis rien ne l’obligeait à y aller après tout ! Il n’y avait personne pour venir confirmer que l’action avait été faite !

« Décidément, tu fais peine à voir mon Canard… »

Perchée sur une branche, une demoiselle aux cheveux blonds et à l’ombrelle rouge s’adressa au Vilain petit Canard. Mais qui était-elle ? Elim fit mine de ne pas l’avoir vue et continua son chemin à travers la Dead Forest. Pour qui elle se prenait à la fin ? Pourquoi fallait-il qu’il soit toujours embêté ?! La demoiselle ne le laissa pas faire et sauta de sa branche pour lui faire face, tournant sur elle-même avec son ombrelle qu’elle reposa sur son épaule, un sourire aux lèvres lorsqu’elle s’arrêta de tourner en rond ;

« Devoir accepter de piètres missions de routines alors que le Maître me donne des missions bien plus importantes… Tu as dû faire quelque chose qui l’a contrarié pour que tu sois aussi mis à l’écart. » termina-t-elle en rigolant.

Elle était légèrement plus grande que lui, de quelques centimètres. Elle avait un joli visage et de beaux yeux bleus, une vraie petite princesse. Mais visiblement, elle n’était pas au courant que le garçon avait séjourné plusieurs jours ou mois –la notion du temps lui avait échappé- au sein de l’Organisation et qu’après sa fuite, il avait été secouru par Grey au Small Fair. Tant de choses s’étaient passées entre temps… Elim plongea son regard dans le sien tout en fronçant les sourcils. Il n’aimait pas du tout sa façon de voir les choses. Et puis qu’est-ce qui pourrait le contrarier ?! Il ne faisait rien de mal en ce moment ! Voyant que son acolyte raté n’aimait pas entendre cela, elle voulut rajouter quelque chose mais le garçon la coupa dans son élan :

« Mais fiche moi la paix un peu ! Je n’ai que faire de tes petites répliques à deux Vincents ! »

Elim se remit en marche et ne manqua pas de la bousculer légèrement pour lui montrer à quel point il s’en foutait de ce qu’elle pouvait penser. Elle n’était clairement pas au courant que le garçon avait fui l’Organisation ou alors elle jouait bien la comédie. A moins que le Maître ne l’ait envoyée pour le ramener ? Comment en être sûr que tout ça était fini ? La demoiselle lâcha un petit râle et voyant que sa petite prestation n’avait pas marché, elle s’en pressa pour le rattraper en courant et lui bloqua à nouveau le passage :

« Elim je t’en prie ! Ne me laisse pas seule dans cette forêt ! Laisse-moi au moins venir avec toi ! » elle se rapprocha de lui, se collant même à son corps : « Tu ne laisserais pas une pauvre demoiselle seule ici quand même ? » de petites larmes commencèrent à perler sur son visage.

Comment ne pas résister face à un si joli minois ? Le blond soupira et réussit même à se détacher d’elle. Il comprenait maintenant pour quoi le Maître l’avait recrutée, c’était une bonne comédienne ; sa technique d’attaque était ainsi de faire tourner la tête aux victimes en s’approchant d’eux et en vantant leurs louanges. D’habitude, elle était toujours accompagnée puisqu’elle n’était pas très forte mais là, visiblement, elle était seule. Pourquoi d’ailleurs ? Parce c’était là tout ce qu’elle savait faire. Peut-être sauter dans les arbres aussi… En tout cas, ce genre de sentiments ne lui faisait aucun effet. Voyant que son petit camarade n’avait pas bronché, la petite fille sautilla pour le rejoindre et ainsi se mettre à son niveau, l’air souriant. Elle passa son bras autour du sien et se colla encore contre lui :

« Merci Elim…

- Par contre, ce genre de chose ne fait absolument rien alors pour éviter toute confusion, veux-tu bien remontrer ta bretelle ? Déjà que tu n’as pas grand-chose sur toi… »

Un coup de coude et Elim refusa à nouveau tout contact avec la demoiselle. Outrée, celle-ci se mit à grimacer en tirant la langue maudissant l’insensibilité du garçon à son charme ! Pourquoi ça ne marchait pas sur lui hein ? Pourquoi les jeunes filles ne l’intéressaient pas ? De son côté, Elim désespérait de devoir faire une partie de sa route en sa compagnie. Quelle plaie cette Arthémis…

Les deux enfants arrivèrent enfin au Cannibal Village. L’atmosphère était oppressante et étouffante. Le ciel s’était subitement assombri, comme dans les scènes stéréotypées des films. Après tout, ce village portait très bien son nom. Arthémis se cacha derrière le garçon qui soupira une nouvelle fois avant de passer le portique. Ils marchèrent tranquillement, observant les alentours mais les quelques habitants présents sur place commencèrent à les regarder de travers. Visiblement parce qu’ils étaient mignons et sûrement appétissants. Des petits os d’enfants… Voyant que sa camarade tremblait comme une feuille à la vue de ces résidents peu accueillants, Elim prit sa main dans la sienne et la rassura. S’il lui arrivait malheur, le Maître serait furieux de l’apprendre puisque visiblement c’était sa chouchoute. Elim en était jaloux puisqu’avant c’était lui le petit protégé du Maître… Mais les temps changeant, le Maître avait perdu toute confiance en lui le jour où il accepta la requête du Grisélidis.  

Les deux enfants traversèrent le village sous les regards appuyés des habitants. Cependant, Elim avait toujours son couteau caché son ses vêtements au cas où un idiot tenterait de les attaquer. Bien qu’il ait résidé quelques jours dans ce Cirque, il avait tout de même gardé ses réflexes d’assassin et n’avait clairement pas envie de mourir maintenant. Au fil des pas, les maisons devinrent plus rares annonçant la fin du village. Il y avait juste une petite cabane abandonnée devant eux, encore plus lugubres que les habitants. Un bruit de craquement de branche morte cassa ce lourd silence :

« Kyyyaaahhh !! »

[ Hrp : désolée, j'ai eu du mal à situer ce rp dans la chronologie du Canard :/ ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[P] Quand le Vilain petit Canard rencontre le Lièvre de Mars [ Pv Edward ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy End :: × Maison abandonnée-
Top-Sites


Merci ♥