Petit humain, mais qu'as-tu fait ? Ouvrir ce livre, pris de curiosité ! Quelle grave erreur, car dès maintenant, les contes te garderont pour eux !
La seule manière de t'en sortir, c'est de te battre et survivre. [RPG Survival Conte&Humain]

Partagez | 
 

 Not only a walk... [Pv: Snow White]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Date d'inscription : 03/08/2015
Age : 18

Messages : 30
Localisation : Dans la forêt de Necis
Emploi/loisirs : Draguer et manger
Humeur : Affamée

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Le petit chaperon rouge
Arme(s): Mes dents suffisent
Un petit mot ?: Je vais te manger! ♥

MessageSujet: Not only a walk... [Pv: Snow White]   Mer 25 Nov 2015 - 18:17
Red avait faim.

La nuit précédente avait été un soir de Full Moon et comme tout les soirs de Full Moon, Red restait dans sa forêt pour éviter les massacres. Elle avait donc dévorer tout ce qui c'était trouver sur son chemin et il ne restait plus que deux ou trois lapins en vie dans la forêt vivante.

Et maintenant, elle avait faim.

Elle décida de quitter son territoire afin de trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Après avoir fait son petit rituel dans le ruisseau à côté de sa petite maison, elle se mît en route pour Nivis, le royaume le plus près du sien. Sans grande conviction, elle se transforma en louve et couru pendant 20h. 

Elle arriva alors que la nuit tombait. Heureuse d'être enfin arrivée, elle se mît directement à la chasse. Elle se remémora sa dernière visite dans cette forêt, ça c'était terminé en un véritable carnage. Les chasseurs parsèment la forêt jour et nuit, la jeune louve le savait et elle savait aussi qu'elle en croiserait plus d'un...

Le lendemain matin, elle se réveilla au pied d'un arbre. La chasse avait été plutôt bonne mais comme elle l'avait prévu, elle avait du se protéger de plusieurs chasseurs. Elle retourna à sa forme humaine et remit un peu d'ordre à ses vêtements chiffonnés et ses cheveux emmêlés qu'elle attacha en deux tresses. 

Elle savait que maintenant qu'elle avait tué plusieurs chasseurs la reine ou ses autres ministres allaient être au courant et lancer la chasse au loup. C'est pourquoi elle décida de quitter immédiatement le pays.

Elle n'avait plus faim et elle avait même pu draguer certains jeunes chasseurs avant de les tuer! Tout ça pour dire qu'elle était de plutôt bonne humeur ce matin-la. 

Un problème se présenta rapidement à elle: elle ne connaissait pas les lieux et se rendit vite compte qu'elle était perdue.

Elle arriva à l'orée de la forêt mais devina qu'elle n'était pas du bon côté car devant elle se présentai une allée qui amenait à une maison. Au moment où elle s'apprêtait à faire demi-tour, la porte de la demeure s'ouvrit.

Par réflexe, Rouge se cacha derrière un arbre à sa gauche alors qu'une jeune femme approchait de l'entrée du bois. De l'endroit où elle se cachait, Red pût observe la nouvelle venue. Elle avait de longs cheveux noires et lisses, sa peau était très pâles, ses lèvres rouges et ses yeux bleus. La louve la reconnut tout de suite:

Snow White

La jeune femme qui avait l'intention de se balader n'était personne d'autre que la reine de Nivis. Un petit sourire étira les lèvres de Rouge, elle n'avait jamais eu de respect pour les dirigeants des différents royaumes, elle vivait dans les bois, elle n'avait donc besoin d'aucune loi! 

Elle s'avança hors de l'ombre et sans un bruit, s'approcha de Snow dans son dos.

-Excuse-moi de te déranger...

La reine se retourna et Rouge continua, imperturbable.

-Je me suis un peu égarée elle n'avouerait jamais qu'elle était perdue. Est-ce que tu peux m'indiquer le chemin de la Forêt Vivante?  

Plus vite elle lui répondrait plus vite la jeune louve pourrait rentrer chez elle, elle attendait donc une réponse avec son plus beau sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMais vous vous prenez pour qui ?


Date d'inscription : 08/11/2013
Age : 22

Messages : 49
Localisation : Dans mon beau royaume
Emploi/loisirs : Créer de quoi me débarrasser des encombrants personnages!
Humeur : Empoisonnée

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Conte, Blanche-Neige
Arme(s): Poison
Un petit mot ?: Un jour mon prince viendra...

MessageSujet: Re: Not only a walk... [Pv: Snow White]   Mer 25 Nov 2015 - 20:13
Des papiers, encore des papiers, toujours des papiers. Toute cette paperasse ne faisait qu’user mes nerfs. Le manque de sommeil aussi.
Il est clair qu’avec la peste qui avait fait rage dans Queer Tales, certains habitants de Nivis qui jouaient les trouble-fêtes, des invités surprise et la paperasse qui s’accumulait petit à petit, mes heures de sommeil diminuaient.
Et c’était une chose à laquelle il fallait que je remédie vite! Le manque de sommeil, si il continuait, finirait par laisser des marques sur mon visage qui ne pourront partir.

C’était pour cela que la veille au soir, je vis chacune des personnes à mon service pour leur annoncer qu’en cette soirée, je ne voulais pas qu’on me dérange.
Je demanda qu’on me fasse couler un bain pour que je puisse enfin me détendre. Malheureusement, la chaleur de l’eau et les senteurs des parfums dont on l’avait agrémentée ne fit pas partir de mon esprit les soucis qui occupait mon royaume.

Quand l’eau commença à devenir froide, je sortis du bain et me séchai doucement tout en continuant à réfléchir. Menais-je mieux le royaume qu’avant? Le menais-je vers une situation meilleure? Arrivais-je à redorer mon blason que j’avais plutôt bien salis pour trouver l’amour de ma vie (qui aurait pu se doter qu’une femme exceptionnelle telle que moi aurait eu tant de mal que ça à trouver un homme pour construire une vie de couple?)?
Je dois avouer que jamais depuis mon arrivée sur le trône je n’avais douté du bien fait de mes actes. Après tout, non seulement belle, j’étais intelligente, que demander de plus.
Mais depuis ma correspondance avec le roi de Necis, je compris que ce n’était sûrement pas le cas. Je savais que beaucoup de monde se moquait de moi dans mon dos. Mais qu’on me le lance à la figure m’avait remis les idées en place. J’avais donc repris en main ma vie de souveraine. Je ne doutais pas de ma capacité à relever la barre (exceptionnelle comme je le disais) mais je commençai à m’interroger sur le temps que ça allait prendre.

Je mis une robe de nuit et me dirigeai vers les cuisines. Il n’y avait pas un chat. Normal, le repas étant terminé depuis un moment, mes domestiques avaient eu le temps de débarrasser et de nettoyer. Sur la table principale (celle où le cuisinier faisait toutes ses préparations), se trouvait toujours un panier de pomme. Evidemment celui-ci était déplacé pendant que le chef et ses subordonnés préparaient les plats.
J’en pris une, aussi rouge que celle que les lecteurs pouvaient lire dans le conte me concernant. Celle que j’avais empoisonnée puis ingérée par mégarde. La différence avec celle qui se trouvait dans mes mains à cet instant n’était pas des moindres. Je pouvais manger sans me soucier de mourir de manière stupide.

Je partis ensuite dans ma chambre tout en croquant dans le beau fruit rouge. Arrivée devant la pièce où je me dirigeais, je pris la poignée pour ouvrir la porte, entrai et la refermai derrière moi. Je m’étais promis de ne pas prendre une seule feuille présente sur ce fichu bureau qui me servait d’enfer sur Terre pour le moment mais, évidemment, je ne pus me résoudre à tout laisser ainsi et pris quelques papiers importants avant de m’installer dans mon lit.

J’allumai une autre chandelle pour pouvoir lire plus facilement. La chandelle dans une main, les feuilles dans l’autre, je me dis qu’il faudrait que j’invente un système de chandelier accroché à la tête de lit pour faciliter mes lectures nocturnes. Je lus attentivement puis me relevai pour prendre quelques notes. Pour cela, j’avais besoin de mon bureau, de papier et de ma plume. Je ne trainai pas à faire cela puis me remis dans mon lit pour sombrer dans les bras de Morphée.

Le lendemain, je fus réveiller quand un filet de lumière se posa sur mes paupières closes. Elle me dérangeait mais j’avais envie d’être un peu flemmarde je me tournai donc dos au soleil. Mais je ne restai pas longtemps ainsi, je me levai assez vite et appelai la personne qui m’aidait à me préparer. Elle m’aida à m’habiller et me coiffer.

Je pris les feuilles que j’avais lues la veille et les notes que j’avais prises au même moment. J’emportai ma plume, mon encrier et de nouvelles feuilles jusqu’à la table où se trouvait mon petit déjeuner. Je grignotai tout en écrivant des réponses aux lettres. Quand l’exercice fut enfin terminé, j’eus envie de sortir un peu, respirer l’air frais du matin. Tout simplement, je voulais m’éloigner de toutes mes responsabilités, ne serait-ce que pour une heure.

Je pris un dernier morceau de pain avant d’abandonner la table et de remercier mes domestiques pour le repas. Je retournai à la chambre pour y déposer les papiers et les trier (si je le faisais maintenant c’était pour ne pas m’emmêler les pinceaux si j’avais à le faire plus tard).

Je pris un manteau, un poignard et quelques fioles de poisons en tout genre (quel souverain serait assez fou pour oser sortir sans prendre de quoi se défendre?) puis, je mis des chaussures avant de me diriger vers la porte d’entrée. Je pris la poignée et la tournai doucement avant de l’ouvrir. Je sentis un petit courant d’air traverser et me fit frissonner jusqu’à la moelle. J’aimais cette sensation, sentir que l’on vivait rien qu’avec un peu de froid c’était une sensation merveilleuse. Certains pourraient l’associer à la mort mais après tout, celle-ci imprégnait tout Queer Tales. Je préférais cent fois sentir un frisson me parcourir l’échine que de ne plus rien ressentir, que mon corps soit lui-même assez froid que pour ne plus ressentir l’air ambiant.

Je sortis tout mon corps de la maison puis fermai le battant séparant l’air chaud de la chaumière au reste du monde. Je me retournai pour faire face à la forêt, cela faisait longtemps que je ne m’y étais plus promenée. Je décidai donc de m’y rendre tout en profitant du temps qui me séparait de ces arbres géants. Certes, je n’étais pas des plus grande mais qui ne se sentirait pas minuscule face à ces êtres fait de branches et de feuilles?

Arrivée à l’orée des bois, je fis encore quelques pas avant de me faire surprendre par une voix venant de mon dos. Comment n’avais-je pas vu que quelqu’un se trouvait si proche de moi? Cette personne aurait pu m’attaquer sans aucun problème! Heureusement, ce ne fut pas le cas.

« Excuse-moi de te déranger... Je me suis un peu égarée. Est-ce que tu peux m'indiquer le chemin de la Forêt Vivante? »

C’était une jeune fille qui se tenait devant moi, légèrement plus grande que moi, toute de noir, blanc et rouge vêtue. Deux tresses décorées de rubans de couleur vermeille, ses cheveux étaient de couleur cendrée et ses yeux étaient bleus. Pas du même bleu que les miens, ils étaient turquoises alors que ceux qui se trouvaient sur mon visage étaient plus profonds, une couleur se rapprochant du saphir. C’était une jolie fille même si sa beauté n’était pas comme la mienne (qui pouvait m’égaler après tout?).

Déjà la conversation commençait pas du mieux du monde, utiliser un tutoiement à l’intention de la reine de ces lieux n’était pas des plus poli. Mais je ne fis aucune réflexion par rapport à cela. Après tout, si la jeune fille en face de moi avait su se faufiler dans mon dos sans que je ne m’en rende compte, elle pouvait sûrement me blesser sans que je puisse lever le petit doigt. Soit elle était vraiment forte, soit je commençais à me rouiller (ce qui est fort probable vu que je ne peux plus m’entraîner avec Myia ces derniers temps).

Je pris donc une voix douce et affichai un sourire pour reprendre la parole.

« Bonjour Mademoiselle. Je vois cela, peu de personnes s’aventurent par ici, surtout aussi tôt dans la journée. Vous désirez vous rendre à Candis? Vous préférez les sentiers tout faits ou êtes-vous le genre à préférer les balades « à la sauvage »? Cela sera déterminant pour savoir quel chemin vous indiquer »

La manipulation était l’un de mes forts, même si cela marchait plus facilement avec les hommes, mais bon, il fallait que je me méfie de cette femme. Il fallait que j’endorme sa méfiance, qu’elle me croit inoffensive pour que la situation tourne à mon avantage. Je ne savais pas à qui j’avais à faire mais il était essentiel que j’évite de me mettre en danger.

« Au fait, à qui ai-je l’honneur? »

Peut-être que savoir quel est son nom m’aiderait à savoir qui est ce personnage. Si je connaissais son nom, il devait avoir une réputation et celle-ci m’aiderait à savoir si la jeune fille au visage angélique cachait une face de démon ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 03/08/2015
Age : 18

Messages : 30
Localisation : Dans la forêt de Necis
Emploi/loisirs : Draguer et manger
Humeur : Affamée

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Le petit chaperon rouge
Arme(s): Mes dents suffisent
Un petit mot ?: Je vais te manger! ♥

MessageSujet: Re: Not only a walk... [Pv: Snow White]   Mer 25 Nov 2015 - 21:33
La reine se retourna et m'observa un moment avant de me retourner mon sourire et de parler d'une voix douce.

-Bonjour Mademoiselle. Je vois cela, peu de personnes s’aventurent par ici, surtout aussi tôt dans la journée. Vous désirez vous rendre à Candis? Vous préférez les sentiers tout faits ou êtes-vous le genre à préférer les balades « à la sauvage »? Cela sera déterminant pour savoir quel chemin vous indiquer

Beaucoup de questions en une seule réplique... Une sourire en coin se dessina sur les lèvres de la jeune louve. Elle ne s'attendait pas à recevoir autant de questions, tout ce qu'elle avait demandé, c'était une direction. Ouest, est, nord, sud et pas chemin et balades à la sauvage! Après tout, elle avait d'autres choses à faire que parler avec la Reine! Elle ne montra pourtant aucun de ses sentiments et répondit avec le même ton mielleux.

-Oui je veux me rendre à Candis... Pour les sentiers, je préfère les sauvages, pour le dégourdir les pattes... Les jambes pardon!

La jeune louve bien que désireuse de mettre un terme à la conversation, fit un petit sourire enfantin en parfait accord avec le reste de son visage.

-Au fait, à qui ai-je l’honneur?

Un petit rire s'échappa des lèvres de Rouge tandis que White lui demandait son identité, elle essayait de se renseigner sur elle et sur sa vie! C'était tellement évident que Red ne pût pas s'empêcher de rentrer dans son petit jeu. Elle aimait tromper les gens en leur faisant croire qu'ils la menaient par le bout du nez tandis que c'était le contraire... En enfilant un sourire innocent et bienveillant, l'adolescente répondit.

-Oh désolée! J'avais oublié de me présenter! Red Hood pour te servir Majesté

Elle appuya sur le mot Majesté, elle détestait ça mais à ce moment-la, ça l'amusa. Pour rendre la chose "plus crédible",bien que c'était évident qu'elle se moquait d'elle, elle fit une petite courbette très rapide après s'être présentée. Elle connaissait sa réputation de louve, ce n'était pas un secret pour les habitants de Candis, à peu près tout le monde la connaissait là-bas. Par contre, elle était moins connue à Nivis... Enfin, White devait bien avoir entendu parler d'elle puisque ça faisait plusieurs fois qu'elle était venue tuer ses chasseurs! Avec un sourire un peu moqueur elle ajouta:

-Je n'étais que de passage dans ton royaume, je n'avais prévu de rester ici qu'une seule nuit... Je dois maintenant rentrer chez moi!

Elle fixait Sa Majesté en attendant une réaction, qu'elle espérait rapide pour qu'elle puisse rentrer chez elle. Le voyage était long et elle n'avait pas l'intention de rester une nuit de plus bien que la nourriture était bien plus ragoûtante dans les environs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMais vous vous prenez pour qui ?


Date d'inscription : 08/11/2013
Age : 22

Messages : 49
Localisation : Dans mon beau royaume
Emploi/loisirs : Créer de quoi me débarrasser des encombrants personnages!
Humeur : Empoisonnée

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Conte, Blanche-Neige
Arme(s): Poison
Un petit mot ?: Un jour mon prince viendra...

MessageSujet: Re: Not only a walk... [Pv: Snow White]   Jeu 26 Nov 2015 - 19:07
La femme se trouvant en face de moi pris un ton mielleux, tout comme je l’avais fait auparavant.

« Oui je veux me rendre à Candis... Pour les sentiers, je préfère les sauvages, pour me dégourdir les pattes... Les jambes pardon! »

Un rire s’était échappé de ses lèvres lorsque j’en vins à parler de son identité. Puis suivis un sourire innocent qui n’augurait rien de bon.

« Oh désolée! J'avais oublié de me présenter! Red Hood pour te servir Majesté »

Non seulement, cette jeune fille se moque ouvertement de moi (en plus de me manquer de respect) mais, en plus, elle est dans le Chaperon Rouge. De moins en moins rassurant. En effet, si vous vous souvenez bien : le conte du Petit Chaperon Rouge est caractérisé par deux protagonistes plutôt spéciaux. D’un côté cette petite fille qui n’écoute pas sa mère (quelle idiote hein), de l’autre un loup sanguinaire. Et comme bien souvent à Queer Tales, les histoires que les parents lecteurs content à leurs petits imbéciles sont bien loin de la réalité d’ici. J’en suis l’un des exemples qui choquent peut-être plus les lecteurs.

Du coup, si on suit le raisonnement de nos contrées, deux possibilités s’offrent à nous. Rouge et le loup ne sont peut-être pas si ennemis qu’ils le laissent paraître et sont en réalité soit amis, soit complices. La seconde option, elle, ne serait pas bien étonnante ici, Rouge et le loup ne sont qu’un seul et même être.
Allez savoir pourquoi mais le « Me dégourdir les pattes » me laisse présager que l’option la plus possible soit bel et bien cette dernière.

Après le sourire innocent qui devait être bien calculé, c’est un autre sourire qu’elle se mis à m’offrir, plus moqueur. Cette gamine commençait à me taper sur le système. Je ne sais pas si mon masque de courtoisie allait tenir fort longtemps si elle continuait à me manquer de respect ainsi.
Je ne pouvais même pas lui laisser l’excuse de l’anonymat. Elle savait parfaitement qui j’étais vu qu’elle m’a appelé « Majesté ». Et ça, bizarrement, je tolère moins sa moquerie! Qu’on soit juste un simple ignare qui ne connait pas les grandes personnalités de Queer Tales, c’est  une chose, les connaître et se moquer d’eux sans le cacher, s’en est une autre!

Tout d’un coup, la couleur rouge de son chaperon me fit penser au sang. Le sang, tellement en coulait par ici que nous, les contes comme les lambdas ne nous en formalisions plus le moins du monde. Mais une chose me revient bien vite à l’esprit : des personnes étaient mortes dans cette forêt. Et pas seulement des personnes comme des autres, non non, des gardiens, des chasseurs ou de simples passant s’étaient faits massacrer. Je tolère la mort vu que je l’ai déjà donnée de mes propres mains! Je ne supporte pas qu’on tue sur mon territoire des hommes sous ma protections.

Je décidai qu’il était peut-être temps de savoir qui se cachait derrière ces meurtres, même si, au fond de moi, la réponse était claire comme de l’eau de roche. Je ne montrai cependant pas ma colère ni même mes doutes sur son innocence. Je repris le sourire de façade que j’aimais porter et fis comme si je ne savais pas grand chose.

« Oh c’est donc vous Rouge? Enchantée. Vous avez sûrement dormi dans la forêt, non? »

Techniquement ma dernière question n’avait aucune raison d’être, en effet, personne ne se balade délibérément dans ces bois la nuit, au risque de s’y perdre et de ne jamais retrouver le chemin menant à la maison. Une personne se trouvant dans à l’orée de la forêt est soit quelqu’un connaissant parfaitement bien le chemin et qui n’avait aucun soucis à s’y repérer la nuit, soit quelqu’un qui a décidé de passé la nuit sans bouger pour éviter de se perdre encore plus qu’on ne pouvait l’être.
Je repris aussitôt la parole.

« Enfin, oui cela semble logique. Alors j’ai une petite question avant de vous indiquer le chemin menant à chez vous. Auriez-vous vu quelqu’un ou quelque chose attaquant des hommes dans la forêt? Si oui, vous me seriez d’une grande aide. En effet, plusieurs des habitants de Nivis furent sauvagement attaqués et ce n’était point la première fois. Je voulais savoir si vous auriez quelques informations qui pourraient m’aider »

Il était hors de question que je la tutoie aussi, je trouvais cela impoli. De plus, c’était loin d’être digne de la reine que je suis. Si cette jeune fille voulait se présenter comme une sauvageonne, tel était son droit mais ce n’étais pas ce que je voulais donner comme image. Même si je doute qu’elle ne fasse attention à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 03/08/2015
Age : 18

Messages : 30
Localisation : Dans la forêt de Necis
Emploi/loisirs : Draguer et manger
Humeur : Affamée

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Le petit chaperon rouge
Arme(s): Mes dents suffisent
Un petit mot ?: Je vais te manger! ♥

MessageSujet: Re: Not only a walk... [Pv: Snow White]   Jeu 26 Nov 2015 - 21:07
Une fissure apparaissait petit à petit dans le masque de la reine, c'était exactement ce que voulait Rouge: énerver la femme qui se trouvait devant elle. Elle manquai complètement de politesse mais cela, ce n'était pas nouveau. Elle attendait patiemment que Sa Majesté fasse le lien entre Le Petit Chaperon Rouge, elle et les meurtres de la nuit passée dans la forêt si elle en avait entendu parlé. Elle avait choisi ses mots avec attention, tout les détails pouvant mettre White sur la voie. Le but n'était pas de lui faire peur, loin de là, mais en tant que reine de Nivis, ne devait-elle pas faire régner la paix dans son royaume? La louve ne doutait pas que Blanche avait compris, après tout, elle était un peu comme elle. Une jeune fille d'un conte qui n'est pas tout à fait le même que dans la réalité. Qui se serait douté que Blanche Neige était aussi méchante? Et que le petit chaperon rouge était un loup? 

Rouge s'amusait face aux différentes réactions de la reine, elle ne savait pas comment celle-ci allait réagir quand elle allait comprendre que ce n'était autre que la gamine devant elle qui faisait régulièrement des massacres dans sa forêt. La jeune louve la fixait avec un air de défi. 

Est-ce qu'elle avait deviné? Ou pas?

-Oh c’est donc vous Rouge? Enchantée. Vous avez sûrement dormi dans la forêt, non? Enfin, oui cela semble logique. Alors j’ai une petite question avant de vous indiquer le chemin menant à chez vous. Auriez-vous vu quelqu’un ou quelque chose attaquant des hommes dans la forêt? Si oui, vous me seriez d’une grande aide. En effet, plusieurs des habitants de Nivis furent sauvagement attaqués et ce n’était point la première fois. Je voulais savoir si vous auriez quelques informations qui pourraient m’aider

Le sourire moqueur de la jeune fille s'agrandit tandis que White débitait ces paroles. Elle ne lui avait même pas laissé le temps de répondre à la première question qu'elle avait continué en se souciant peu de Red. Cela ne la vexa pas, que du contraire! 
Elle attendit un petit moment avant de répondre, juste le temps de faire genre qu'elle réfléchissait à si elle avait vu quelqu'un. Elle finit par regarder la reine droit dans les yeux pour lui répondre d'un ton léger.

-C'est fort probable que j'ai vu quelque chose, je n'ai bizarrement pas beaucoup dormi la nuit passée...

Elle haussa les épaules d'un air je-m'en-foutiste.

-Il y aurait eu des survivants pour que tu sois si vite au courant? Je suis désolée de ce qu'il s'est passé dans cette forêt mais je ne pense pas t'être d'une grande utilité...

Son ton s'aggravait un peu alors qu'elle gardait le sourire, ses yeux prirent une légère couleur blanche comme sous sa forme animale, elle se rapprocha un peu et parla plus bas sur un ton de confidente.

-Puisque tu sais déjà qui est la coupable n'est-ce pas?

Elle se redressa, tout sourire et passa une main dans ses cheveux.

-Maintenant que je t'ai donné les renseignements que tu voulais, tu peux me dire comment rentrer chez moi? Ne t'inquiète pas je reviendrai bientôt, je commence à manquer de nourriture à Candis...

Elle prit un air peiné alors que dans sa tête, cette initiative la réjouissait beaucoup. Elle aimait la chair animal c'était indéniable mais elle adorait devoir utiliser la légitime défense contre les chasseurs de cette forêt bien que la première fois, elle avait eu très peur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMais vous vous prenez pour qui ?


Date d'inscription : 08/11/2013
Age : 22

Messages : 49
Localisation : Dans mon beau royaume
Emploi/loisirs : Créer de quoi me débarrasser des encombrants personnages!
Humeur : Empoisonnée

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Conte, Blanche-Neige
Arme(s): Poison
Un petit mot ?: Un jour mon prince viendra...

MessageSujet: Re: Not only a walk... [Pv: Snow White]   Ven 27 Nov 2015 - 22:09
Son sourire s’agrandissait de plus en plus et cela ne me plut pas le moins du monde, elle se jouait de moi évidemment. Elle fit genre de réfléchir un peu, comme si elle ne savait pas ce qui s’était passé. Les paroles de l’animal en face de moi ne firent que confirmer mes pensées. Elle me fixait droit dans les yeux, défiant mon autorité et voulant montrer que c’était elle qui menait la danse.

« C'est fort probable que j'ai vu quelque chose, je n'ai bizarrement pas beaucoup dormi la nuit passée... Il y aurait eu des survivants pour que tu sois si vite au courant? Je suis désolée de ce qu'il s'est passé dans cette forêt mais je ne pense pas t'être d'une grande utilité… »

Ho que non, il n’y avait pas de survivants, je doute qu’elle en ai laissé un seul. Vu son joli minois, elle avait dû les charmer pour les attirer à elle avant de montrer sa forme bestiale. Les pauvres hommes ont dû faire une drôle de tête en se rendant compte que la jeune demoiselle en avait plus pour leur tripes que pour leur attention ou leur amour. J’imaginais plutôt bien la scène, ce n’était d’ailleurs pas difficile pour moi de le faire. J’avais utilisé un nombre incalculable de fois cette technique. Même si, dévorer les autres être humains n’était pas mon domaine de prédilection. Je préférais les torturer et les laisser me supplier de les épargner. Parfois, si la partie était amusante, je lui laissais la vie sauve.
Je préférais les croquer mais pas dans le même sens du terme que la femme se trouvant devant moi.

Son ton devint plus grave même si le sourire était toujours bien dessiné sur son visage. Son regard, lui par contre, changea, une lueur animale voilait ses yeux turquoises. Elle fit quelque pas vers moi, réduisant la distance qui nous séparait. Je ne bougea pas et l’écouta débiter des paroles comme si nous étions deux vieilles amies, des confidentes.

« Puisque tu sais déjà qui est la coupable n'est-ce pas? »

Elle s’était redressée et s’était un peu reculée pour pouvoir passer une main dans ses cheveux, défaisant légèrement ses nattes qui étaient, jusque là, parfaites.

« Maintenant que je t'ai donné les renseignements que tu voulais, tu peux me dire comment rentrer chez moi? Ne t'inquiète pas je reviendrai bientôt, je commence à manquer de nourriture à Candis… »

Elle prit un faux air peiné, ce n’était sans doute pas son état d’esprit à ce moment même. Elle voulait donc revenir tuer de pauvres innocents dans mon Royaume tout en sachant pertinemment que cela n’était pas pour mon plaisir.

Je ris doucement, et me rapprochai de mon interlocutrice, beaucoup plus près qu’elle ne l’avait fait. J’étais presque contre elle quand je lui chuchotai ces quelques mots.

« Ma chère, effectivement, je connais le coupable vu qu’il est juste en face de moi. Sachez aussi que si vous avez pu vous repaitre de ces pauvres innocents que vous avez sûrement charmés pour mieux les surprendre, je ne laisserai pas continuer à massacrer mon peuple. »

Je reculai et ramenai mes cheveux sur mon épaule gauche avant de retourner mes yeux dans les siens.

« Je ne peux que vous féliciter des les avoir duper, j’aurais sûrement fait de même à votre place. »

Je n’étais pas spécialement impressionnée par sa « prouesse » n’importe quelle jolie fille un peu malicieuse pouvait arriver au même résultat que la louve. Les hommes étaient si stupides. Il suffisait de prendre une petite voix mielleuse, de leur sourire, planter nos yeux dans les leurs et le tour était joué. La technique pouvait être peaufinée pour les hommes un peu plus résistants aux simples mots, un simple contact et ils tombaient eux aussi sous les charmes de la demoiselle.
Vraiment, la plupart des hommes étaient pathétiques au possible, seuls quelques rares spécimens arrivaient à nous résister et c’était ceux-là même les êtres les plus intéressants. Ceux que chaque joli femme voulait conquérir, elle ne pouvait être plus fière de cela que de n’importe quelle autre conquête.

J’indiquai la direction pour se rende à Candis du bout du doigt.

« Par là, vous rentrerez chez vous. Mais je ne vous conseille pas de revenir vous nourrir ici car, si cela devait être le cas, je me chargerai personnellement que ce repas soit votre dernier ma chère. Faites bien attention sur la route… enfin non, tous les chasseurs présents dans la forêt ont déjà dû vous rencontrer je crois. »

Je ne tournai pas le dos à la femme louve, il serait stupide de tourner le dos à quelqu’un qui avait tué je ne sais combien d’homme en un seul coup de mâchoire, une seule morsure. Je me félicitais de ne pas être sortie sans poison et sans mon poignard aujourd’hui, sait-on jamais que cette fin de conversation dégénère, j’avais de quoi me défendre si besoin était.

La question qui me vint à l’esprit fut de savoir si elle allait m’écouter et ne pas revenir pour tuer ou si j’allais être obligée d’empoisonner un être aussi intéressant qu’une femme animal. Je me disais qu’avoir un membre de cette espèce dans mes rangs serait sûrement bien utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 03/08/2015
Age : 18

Messages : 30
Localisation : Dans la forêt de Necis
Emploi/loisirs : Draguer et manger
Humeur : Affamée

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Le petit chaperon rouge
Arme(s): Mes dents suffisent
Un petit mot ?: Je vais te manger! ♥

MessageSujet: Re: Not only a walk... [Pv: Snow White]   Dim 29 Nov 2015 - 15:14
La réaction de White étonna un peu l’adolescente, elle rit et se rapprocha à son tour de la louve mais beaucoup plus près, Rouge dû baisser la tête pour regarder la reine, presque collée contre elle. Elle avait envie de reculer, elle détestait être trop proche des gens quand ce n’était pas elle qui le voulait. Elle prit un air grave et écouta ses paroles.

- Ma chère, effectivement, je connais le coupable vu qu’il est juste en face de moi. Sachez aussi que si vous avez pu vous repaitre de ces pauvres innocents que vous avez sûrement charmés pour mieux les surprendre, je ne laisserai pas continuer à massacrer mon peuple.

Un sourire souleva le coin de sa bouche, maligne la Snow ! Cependant, la jeune fille était curieuse de savoir comment la princesse allait s’y prendre pour l’empêcher de décimer ses chasseurs… Elle se recula un peu et elle « respira » à nouveau. D’un geste gracieux, elle ramena tous ses cheveux sur son épaule gauche tandis que Rouge l’observait avec indifférence.

-Je ne peux que vous féliciter des les avoir duper, j’aurais sûrement fait de même à votre place.

Cette fois, la louve leva les yeux au ciel, elle ne croyait pas une seconde que cette princesse puisse la féliciter d’avoir dupé ses propres pions. Elle croisa les bras sur sa poitrine, elle ne pensait pas vraiment que White pouvait être un danger pour elle mais elle était tout de même pressée de la laisser derrière elle. Lorsqu’enfin elle pointa la direction du doigt, Red sourit et se prépara à s’en aller pourtant, la reine n’en avait pas fini.

Par là, vous rentrerez chez vous. Mais je ne vous conseille pas de revenir vous nourrir ici car, si cela devait être le cas, je me chargerai personnellement que ce repas soit votre dernier ma chère. Faites bien attention sur la route… enfin non, tous les chasseurs présents dans la forêt ont déjà dû vous rencontrer je crois.

La louve, alors qu’elle avait déjà le dos tourné, soupira et jeta un coup d’œil derrière elle, lasse. Elle regarda de nouveau devant elle mais se retourna finalement vers Snow en passant une main dans ses cheveux.

-Ecoute, princesse, je n’ai rien contre toi pour le moment mais si tu me menaces, ça va mal se finir.

Elle la fixa droit dans les yeux, Rouge n’avait peur de rien, même pas des plus grands personnages de Queer Tales et elle avait souvent tendance à chercher des noises aux mauvaises personnes. Elle lui fit un sourire un peu forcé, elle ne s’était jamais bien entendue avec les femmes, celles-ci l’énervaient très rapidement, la reine n’était pas une exception à cette règle. Elle soupira une nouvelle fois et fit la moue.

-J’apprécie l’hospitalité de ta forêt, j’y suis toujours bien accueillie et, bien que je ne dorme pas beaucoup, je mange comme chez une reine, je ne vois donc pas pourquoi je ne reviendrais pas !? Dans tout les cas, ce ne sont pas tes menaces qui m’en empêcheront !

Oui, à ce moment-là, elle était très insolente, elle avait envie de faire sa maline devant quelqu’un de haut placé. Un sourire s’était installé sur ses lèvres, elle avait retrouvé de l’assurance et beaucoup, beaucoup de fierté. Elle ne doutait pas que cela allait déplaire à la princesse White et elle l’avait provoquée pour voir de quoi elle parlait dans sa menace, de quoi elle était capable.

La réaction était lente et l’adolescente s’impatienta, elle fit la moue et prit une mine déçue. De toute évidence, sa provocation s’était pris un mur. Elle se tourna à moitié et regarda la reine en coin.

-Ce n’est pas que je m’ennuie, mais j’ai d’autres choses à faire. C’était… sympa de te rencontrer !

Elle lui tourna définitivement le dos et commença à marcher, avec un petit espoir que, peut-être, la réaction de Snow allait arriver pendant qu’elle s’en allait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Not only a walk... [Pv: Snow White]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Not only a walk... [Pv: Snow White]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy End :: × Forêt-
Top-Sites


Merci ♥