Petit humain, mais qu'as-tu fait ? Ouvrir ce livre, pris de curiosité ! Quelle grave erreur, car dès maintenant, les contes te garderont pour eux !
La seule manière de t'en sortir, c'est de te battre et survivre. [RPG Survival Conte&Humain]

Partagez | 
 

 Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarRomantique en sucreRomantique en sucre


Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 25

Messages : 499
Localisation : Partout où il y a de l'encre et du papier
Emploi/loisirs : L'amour ~
Humeur : Câline

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Lecteur
Arme(s): Aucune
Un petit mot ?: Il n'y a pas que l'amour dans la vie... Il y a aussi les femmes ~

MessageSujet: Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]   Lun 8 Nov 2010 - 19:22
    Nom : Windlord
    Prénom : Dray
    Surnom : Aucun
    Sexe : Masculin
    Âge : 21 ans
    Origine : monde des humains – né en Autriche, à trouvé le livre à Londres
    Orientation Sexuelle : Hétérosexualité, c’est marqué sur son front


Physique :
Dray Windlord à un physique masculin, comme tout les hommes. Intéressons nous à son visage : Des cheveux d’un brun foncé le surplombent et forment ses contours en quelques cascades. Ils sont entretenus avec une sorte de soin décontracté, de sorte à former un ensemble harmonieux. Les yeux, de proportions moyennes, possèdent des pupilles d’une couleur belle, mais discrète, vert-noisette, variante au temps qu’il fait. Le nez n’est ni trop fin, ni trop pointu, à vrai dire il n’à vraiment rien de spécial. La bouche forme la plupart du temps ce genre d’expression indéchiffrable, tel un sourire, mais n’exprimant pas de joie. L’ensemble du visage demeure fin et sérieux, calme, sans vraiment de trait particulier. Toutefois, il peut arriver que les expressions de Dray deviennent celles de la joie frénétique d’un enfant à Noël, d’un homme se battant pour tuer, ou bien d’un autre contemplant ébahi la plus belle des beautés féminines, tout cela bien entendu avec sa propre situation, mais avec une facilité déconcertante…
Pour parler de tout le reste du physique, on peut dire que Dray, sans être un exemple de carrure, n’est pas non plus un fragile fil de fer (vive la précision). D’un musculature légère, il peut tout de même faire preuve d’une force respectable, mais c’est surtout son agilité qui en profite. De corpulence moyenne/mince, il n’est pas de ces hommes qui impressionnent au premier regard, mais il sait se faire respecter quand vient l’occasion. Précisons qu’il mesure dans les 1 mètres 85, pour 75 kilos, histoire de donner du concret. Sa voix tendant vers les graves est agréable à entendre, étant de celle qui berce les enfants mais aussi et surtout de celle qui lance des répliques avec classe. On peut ajouter qu’au niveau vestimentaire, Dray aime s’habiller avec prestance et style, dans des genres sobres, et qui le mettent en valeur.


Caractère :
Parlons-en ! Non, Dray n’est pas un psychopathe, il est même loin de toute perversité ou mal intention. Pour bien décrire quel personnage il est, prenons le en situation normale. Dans ces moments la, il est calme, sympathique, enclins même aux plaisanteries. Parler avec lui est agréable, il ne se prend pas la tête, ne se met jamais en colère, prend tout avec le sourire tout en restant un tant soit peu réservé. Bref, un compagnon de voyage idéal, accordant toute son importance à l’entraide, prêt à beaucoup pour ceux qui seront ces amis. De même il aura sa vision de la justice, qu’il appliquera s’il le pense nécessaire. Aider qui est dans le besoin, sans distinction, quitte à se battre contre plus fort que soit, faire plier le mal quitte à sombrer dans les plus troubles complots. A priori seul ses réactions, ou son comportement peuvent paraître bizarres, car il faut le dire, Dray est tout de même un peu décalé. A coté de ça, il est normal.
Toutefois, comme dans toute bonne histoire, il y a un « mais ». Vous pensez qu’être avec lui vous serait profitable ? En tant normal, oui. Mais dans le jugement de Dray, étant au premier abord dans les normes habituelles, un petit quelque chose vient se placer tout en haut de l’échelle des importances. Ce quelque chose, Dray vous le dira un pincement au cœur, avec véhémence, sérieux et romance, dans un simple souffle empli d’émotions : c’est l’amour ! Si un jugement impartial devait en parler, ce ne serait toutefois pas véritablement ainsi. En effet, à en voir l’importance que Dray donne à cela, on pourrait croire qu’il à trouvé son amour, et qu’il fera tout pour elle, ou alors qu’il la cherche inlassablement. Un peu des deux en fait, car Dray tombe amoureux, bien qu’à divers degrés, de presque toutes les filles et femmes que son regard croise. Pour chacune d’elle, il serait prêt à se sacrifier. Pour celles qu’ils lui font le plus d’effet, il peut faire n’importe quoi. Qu’elle lui demande de tuer son meilleur ami, qu’elle insiste ; il ne pourra résister à la demande. Il la suivrait jusqu’en enfer, devenant un démon, rien que pour elle, brisant toutes ses volontés, ses croyances, ses opinions, rien que par une servitude hors norme, voué infiniment à celle qu’il aime. Bien sur cela reste pour les cas les plus extrêmes… Précisons en l’occurrence que Dray passe souvent de femmes en femmes, au gré de l’« amour » qu’il peut ressentir pour chacune, au gré aussi des rejets potentiels de ces dites femmes. On peut le dire comme ça : Dray est un fidèle romantique volant d’amours en amours sans d’autres fidélité que l’amour en lui même. C’est beau, mais ça fait peur…


Histoire :
L’histoire de Dray telle qu’elle nous intéresse se passe de nos jours. Jeune homme originaire d’Autriche, il part néanmoins rapidement en Angleterre, plus précisément dans la belle ville de Londres, choisie par ses possibilités d’études, mais aussi par un certain charme que lui trouve Dray. Ayant les ressources suffisantes de par sa famille relativement aisée, il commence des études d’histoires dans un bon établissement Londonien, duquel il est vite renvoyé en raison des nombreuses plaintes reçues de toutes ses camarades, ainsi que de ces professeurs féminins. Il enchaîne à cela des études d’arts et de droits qui se solderont de la même manière. A cette époque, Dray, qui ne sait pas vraiment quoi faire de sa vie, envisage de devenir musicien professionnel, plus précisément violoniste, et commence tout juste à tenter de séduire les filles de ses cours.


Un beau soleil matinal d’automne voit se lever Dray. Un jour ressemblant aux autres, à priori. Hier, il est allé dans un bar comme souvent pour payer de multiples boissons à des femmes profiteuses. Il est rentré seul cher lui, ainsi qu’elles lui ont tendrement demandé, et c’est seul qu’il se lève aujourd’hui, dans le modeste appartement où il a choisi de vivre. C’est un dimanche, et il n’à rien de prévu à faire, bien qu’il devrait s’entraîner dans sa pratique du violon. Il s’habille avec la prestance habituelle. Il sort dehors, goûter à un air chauffé par un soleil encore puissant malgré la saison. Et ainsi il déambule dans les anciennes ruelles de Londres, tel qu’il aime la faire, suivant parfois quelques rues une femme attirante avant de reprendre son chemin hasardeux. Et c’est à l’angle d’une de ces ruelles sombres qu’il eut une révélation : il était complètement paumé. Ce n’est pas grave, se disait-il, il n’aurait qu’à demander son chemin à une charmante demoiselle, en espérant ne pas encore écorcher ses mots en demandant sa main à celle ci… Mais la rue est vide, de même que les deux suivantes. Ce n’est que devant un minuscule magasin décrépi qu’il aperçoit une présence humaine. A n’en pas douter une femme se tient derrière le comptoir, de l’autre côté de la vitrine. Elle est de dos, mais sa longue chevelure blonde suffit à Dray pour qu’il voit une nouvelle trace d’amour en lui. Ainsi il commit l’erreur d’entrer, dans cet endroit où il quittait déjà le soleil automnal, pour un temps bien plus long qu’il ne pouvait le croire. Il adressa en entrant un joyeux « Bonjour ! » à la vendeuse, qui se retourna un sourire au lèvres. Dray perdit le sien. Car derrière la resplendissante cascade dorée était cachée un visage digne de ses sorcières de vieux contes, avec le pack complet verrues et nez crochu, regard de psychopathe en cadeau.

« -Wah ! euh… hum… bonjour… excusez moi euh… madame… je croit que je me suis perdu et j’aimerais savoir ou je suis… s’il vous plait.

-Vous achetez ?
» demanda la sorcière d’une voix qui collait au profil.

Dray retourna ses poches, à la recherche d’argent potentiel, mais il n’avait pas pensé à prendre quelque chose avec lui… il jeta à la vendeuse un regard suppliant qui laissait tout entendre. Elle n’en démordit pas moins :
« -Regardez donc ce que j’ai, on ne sait jamais, vous pourriez avoir envie de revenir…
-Je ne crois pas, non…
-… qui sait, vous pourriez être saisi… Nyahahaha… »

Et sur ce petit rire très encourageant, elle enjoignit Dray de se déplacer vers la marchandise. Ce n’est qu’alors qu’il se concentra dessus et découvrit qu’il se trouvait dans une librairie. Il se rua dans la boutique anormalement profonde, loin du regard de celle dont il était désormais sur qu’elle n’était pas normale… Il déambula dans les rayons, à la recherche d’un bouquin qu’il pourrait prétendre revenir acheter, mais ils semblaient tous dater de quelques siècles. Il se demanda s’il aurait pu juger d’une date exacte s’il était resté plus de deux semaines en études d’histoires. Sûrement que non, vu l’état des livres. Ce n’est qu’en arrivant tout au fond qu’il en aperçu un encore potable. Celui ci d’ailleurs étant seul, sur la plus grande étagère du magasin, droit comme un I. Dray était tenté de jeter son dévolu sur celui ci, mais ça sentait vraiment le coup tordu de la part de l’autre folle… Soit, il n’y avais qu’à lire quelques pages et s’assurer que ce bouquin n’avait rien de louche… Saisissant la douce couverture, Dray la contempla, pas vraiment surpris de l’absence d’une quelconque indication sur le contenu. Il l’ouvrit avec une certaine réticence, mais aussi une étrange envie… sur la page s’étalait un court texte, qu’il lu sans vraiment comprendre…
Juste Happy End à te souhaiter ? Qu’est ce que c’est censé vouloir dire ?
Un léger malaise s’empara de lui, il le sentait de plus en plus mal… La folle était peut-être une véritable psychopathe… Il n’eut pas le temps de se retourner, car il glissait déjà. Il tombait, tombait… et atterri, poussant un léger cri de douleur à l’impact fort malgré l’herbe sur laquelle il s’était écroulé… de l’herbe ? Ses yeux ne voyaient pas le plafond auquel il s’attendait, rien qu’un ciel étrange, inhabituel sans pouvoir dire pourquoi… Seule une chose venait troubler cette vision, un carré de papier volant au vent, qui atterrit sur le visage surpris de Dray. Il lit les mots qui y étaient écrits, assis dans la clairière où il avait chuté. « Pour rentrer chez toi, il faut chercher ! Mais cherchez quoi ? La clé ! »
Rentrer chez soi… il était donc ailleurs, véritablement… Il en avait conscience, ce monde était autre que celui d’où il venait… Il le sentait vraiment très très mal à présent. Il ne se serait jamais douté de quelque chose d’aussi… « fantastique» de la part de la sorcière, car ce devait bien en être une. La clé… il lui fallait trouver la clé qui lui permettrait de rentrer ! se relevant brusquement, il jeta le papier par terre, s’époussiera, et chercha par où aller, chaque coin de clairière ne semblant que foret… Une chose était sure, il devait se méfier, ce monde ne devait pas être des plus accueillant, d’autres pièges sûrement l’attendait, plus vils les uns que les autres, plus trompeurs, plus…

« -Ahahaha ! arrête ça voyons ! »

Ce rire… c’était un éclat cristallin, un de ces rires frais, de ces jeunes femmes pleines de vie et de beauté ! C’était une occasion à ne pas rater. Redressant son col, Dray se précipita vers cette voix lointaine mais enchanteresse, ne pensant déjà plus à rien d’autres qu’à cela… Quel imbécile…


Votre but dans tout ça ? : Trouver et servir la « Lady » idéale
Autre chose à dire sur votre personnage ? : On dirait moi, c’est grave…




Groupe de Votre Personnage : On va dire Arlequin

Une Demeure ? : Je croit que pour l’instant, je vais dormir dehors…

Un Rang Personnalisé ? : Romantique en sucre (oui oui en noir, tout simple)


Votre Prénom : C’était quoi déjà ? ah oui, dur à oublier : Baptiste
Votre Âge : 18 ans de présence terrestre
Comment avez-vous connu le Forum ? : Bonne question… Je m’en souviens plus… vraiment…
Qu'en pensez vous ? : Heu… Excellent !
Que pensez vous du thème ? : Assez beau pour accueillir un être pointilleux la-dessus comme moi
Des Suggestions ? : Donnez moi de l’argent ! Bon tant pis…
Code : [Je préfère huhu]
Quelques mots ? : L’amour n’est pas seulement un sentiment, il est un art aussi, dixit Honoré de Balzac.


Dernière édition par Dray Windlord le Mer 10 Nov 2010 - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar♤ Lady-killer ♡


Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 23

Messages : 1009
Localisation : En vadrouille
Emploi/loisirs : Me cacher sous ton lit ♥
Humeur : Inconnue

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Grisélidis (conte)
Arme(s): Ma chère Anathème [Faux]
Un petit mot ?: Où elles sont mes brebis ?

MessageSujet: Re: Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]   Mer 10 Nov 2010 - 15:31
Alors alors ♫

Tout d'abord bienvenue à toi, Cher nouveau membre.

Ton caractère, physique, et ton histoire ne déroge en rien à nos règles, tout est parfaitement en ordre.
Mais èwé ! J'ai du mal à croire que tu n'es jamais connu les "codes" dans les fiches.
Et normalement tu aurais dû le deviner...

...Si tu avais été un bon garçon \o/
Or, tout le monde sait que les coureurs de jupons ne le sont pas fufu ~

Donc zou ~ ! Je te prend par la peau du cou, et te renvoie au règlement \o/ !!
[Le code est a trouver dedans uou]

Une fois que tu l'auras trouvé, je pourrais enfin te Validé, et faire de toi un véritable Happyendeur ♫
Si ce n'est pas merveilleux tout cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarRomantique en sucreRomantique en sucre


Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 25

Messages : 499
Localisation : Partout où il y a de l'encre et du papier
Emploi/loisirs : L'amour ~
Humeur : Câline

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Lecteur
Arme(s): Aucune
Un petit mot ?: Il n'y a pas que l'amour dans la vie... Il y a aussi les femmes ~

MessageSujet: Re: Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]   Mer 10 Nov 2010 - 18:14
Heu... effectivement non, je n'avais jamais connu ça avant, et il faut croire que je ne suis pas spécialement dégourdi... Bref voila ça devrait le faire... J'avais pas fait le lien... ... Bouh...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar♤ Lady-killer ♡


Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 23

Messages : 1009
Localisation : En vadrouille
Emploi/loisirs : Me cacher sous ton lit ♥
Humeur : Inconnue

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Grisélidis (conte)
Arme(s): Ma chère Anathème [Faux]
Un petit mot ?: Où elles sont mes brebis ?

MessageSujet: Re: Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]   Mer 10 Nov 2010 - 18:17
Voilà qui est vraiment parfait !

Je te valide donc comme promit ~

Passe du bon temps parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarRomantique en sucreRomantique en sucre


Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 25

Messages : 499
Localisation : Partout où il y a de l'encre et du papier
Emploi/loisirs : L'amour ~
Humeur : Câline

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Lecteur
Arme(s): Aucune
Un petit mot ?: Il n'y a pas que l'amour dans la vie... Il y a aussi les femmes ~

MessageSujet: Re: Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]   Mer 10 Nov 2010 - 18:21
Merci beaucoup ^^'

Tu sais, j'adore les modos! mais non j'essaie pas de te mettre dans ma poche, t'es trop gro... elle est trop petite pour ça voyons ^o^'''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 25

Messages : 675
Emploi/loisirs : Décapiter les Gens.
Humeur : Décédée

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?:
Arme(s): Mon Fouet.
Un petit mot ?: Coupez lui la tête ♥

MessageSujet: Re: Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]   Mer 10 Nov 2010 - 18:26
Bienvenuue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 22

Messages : 1306
Localisation : Je t'attends dans mon manoir ♪

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Hansel et Gretel
Arme(s): J'en ai trop pour les citer toutes. Mais sur moi, mon fidel couteau de poche!
Un petit mot ?: Qui a dit que les bonbons n'étaient pas dangereux ?! Ahah!

MessageSujet: Re: Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]   Mer 10 Nov 2010 - 19:42
Bienvenue !


Fortes Fortuna Juvat.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarRomantique en sucreRomantique en sucre


Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 25

Messages : 499
Localisation : Partout où il y a de l'encre et du papier
Emploi/loisirs : L'amour ~
Humeur : Câline

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Lecteur
Arme(s): Aucune
Un petit mot ?: Il n'y a pas que l'amour dans la vie... Il y a aussi les femmes ~

MessageSujet: Re: Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]   Mer 10 Nov 2010 - 20:13
Merci merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité



MessageSujet: Re: Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]   Jeu 11 Nov 2010 - 9:42
Bienvenue te dit l'oiseau chanteur, et de tout cœur ! =)
Revenir en haut Aller en bas
avatarRomantique en sucreRomantique en sucre


Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 25

Messages : 499
Localisation : Partout où il y a de l'encre et du papier
Emploi/loisirs : L'amour ~
Humeur : Câline

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Lecteur
Arme(s): Aucune
Un petit mot ?: Il n'y a pas que l'amour dans la vie... Il y a aussi les femmes ~

MessageSujet: Re: Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]   Jeu 11 Nov 2010 - 20:45
Un oiseau chanteur! C'est tellement romantique... c'est l'amour... Sinon merci à toi ^o^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Dray, ou l'arrivée du "vive l'amour" [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy End :: Hors-RPG :: • Fiches Validées :: Lecteurs-
Top-Sites


Merci ♥