Petit humain, mais qu'as-tu fait ? Ouvrir ce livre, pris de curiosité ! Quelle grave erreur, car dès maintenant, les contes te garderont pour eux !
La seule manière de t'en sortir, c'est de te battre et survivre. [RPG Survival Conte&Humain]

Partagez | 
 

 Perdu en forêt ... [Pv Myia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatarInvité



MessageSujet: Perdu en forêt ... [Pv Myia]   Jeu 21 Nov 2013 - 4:09
Voilà qu'Edward se promenait à nouveau dans un royaume dont il ne connaissait presque rien. Mais pour une fois, il y avait une raison toute particulière qui motivait ce voyage ! Depuis que les ombres semblaient avoir fait faux bond à tous les habitants du village de la Reine de Cœur, il ne cessait de ce questionner sur ce mystère, mais surtout à une manière de la retrouver. Il fallait le comprendre. Si un jour, vous vous réveilliez avec une tête différente, vous auriez sans doute une réaction tout à fait semblable ! Enfin, d'habitude, Edward n'était pas du tout du genre à aimer se casser la tête, quel que soit le problème, mais puisque la solution n'arrivait pas en tombant du ciel et que Keith ne savait pas non plus ce que tout cela pouvait signifier, alors que c'était pourtant tout à fait le genre de mauvaise plaisanterie à laquelle il aurait pu s'adonner, il fallait bien que quelqu'un fasse quelque chose.

Puisque tous les villageois de Crudelis semblaient atteints de ce mal mystérieux, Edward était parti chercher conseil dans une autre contrée de ce beau pays qu'était Queer Tales. Une de celles qu'il n'avait jamais visité auparavant. Il était plus facile d'éviter les mauvaises rencontres de cette façon... Bien que les inconnus peuvent parfois eux aussi présenter une certaine menace. Enfin en ce moment ce cher lièvre de Mars ne pensait pas du tout à cela. Il préférait observer la forêt dans laquelle il était tombé après avoir marché quelques kilomètres au nord, le temps d'une demi-journée peut-être, mais il s'était levé tôt et il était en bonne forme. Les grands arbres verdoyants s'étalaient à perte de vue, mais ce qui l'intéressait surtout, c'étaient les animaux qui y vivaient. Les lapins. Il comparait un peu ses oreilles aux leurs, un peu fasciné par cette nouvelle découverte. Ainsi donc, certains d'entre eux avaient une forme beaucoup moins évoluée... Quel mystère que la vie !

Son observation terminée, après deux petits cookies partagés avec ses nouveaux amis, il se releva, prêt à repartir. Puisqu'il n'avait aucune trace d'une civilisation quelconque, primitive ou non, il avait en effet décidé de rebrousser chemin et de revenir lorsqu'il aurait une carte en main. C'est bête à quel point un petit détail pouvait tout remettre en cause. Aie. Souci de plus. Comment rentrer ? Était-ce plutôt à gauche ? Ou plutôt à droite ? Pourquoi les arbres étaient-ils si grands ? Ce serait bien plus facile autrement. Cela pouvait bien continuer à durer ainsi pendant des heures et des heures, jusqu'à la tombée de la nuit... Et il n'avait aucune idée de la nature exacte des autres créatures qui peuplaient sans doute cette forêt. C'était à la fois excitant et terrifiant comme pensée, mais seul, il valait mieux battre en retraite avant de s'en mordre les doigts. Sauf que là, il était toujours aussi paumé.

« Risquer de rater l'heure du thé pour une raison aussi stupide, non mais, vraiment... Je préférerais mourir... » pesta-t-il entre ses dents, continuant sa course insensée.
Revenir en haut Aller en bas
avatarChasseur à l’affût. Méfiez-vous, petites proies…


Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 25

Messages : 114
Localisation : Regarde au dessus de toi
Humeur : Chasseresse

Still There
Lecteur ou Conte (lequel) ?: Le Chasseur de Blanche-Neige
Arme(s): Arc et poignard
Un petit mot ?:

MessageSujet: Re: Perdu en forêt ... [Pv Myia]   Jeu 21 Nov 2013 - 22:51
Une odeur, un bruit, un mouvement... Autant de signaux que je devais interpréter sur l’instant. J’étais partie à l’aube laissant ma Reine au bon soin des serviteurs dont elle aimait s’entourer. De plus, sa maitresse n’aimait pas trop les horaires matinaux ce qui me laissait le champ libre pour aller chasser pour le repas de midi ou simplement pour me promener dans la forêt. La rosée était encore présente sur l’herbe et l’air était frais, le temps idéal pour une promenade. J’allais alors vers le bâtiment qui menaçait de s’écrouler à tout moment qui me servait d’écurie pour le moment, je comptais profiter de l’après-midi pour faire quelques travaux qui me permettrait d’offrir un meilleur logement à ma jument. Noctune paissait tranquillement l’herbe tendre couverte de rosée. A mon approche, elle leva la tête pour porter sur moi son regard de nuit qui suffisait à tous les mots du monde. La jument noire s’ébroua et me rejoignit contente de trouver de si bon matin. De plus mon attitude lui montrait clairement mon envie de me balader avec elle. Le lui caressait lentement l’encolure et seulement après quelques minutes où plus rien ne comptait hormis cette caresse lente, ses poils doux qui glissaient sous mes doigts.

Après ces instants magiques, je m’emparais de sa crinière et me hissais sur son dos, l’énergie parcourut ses membres reposé de la nuit passée. Je la sentais impatiente de partie, prête à donner tout son potentiel et à libérer toute l’énergie qu’elle avait accumulée dans les pattes. Je me penchais sur son cou puissant et Nocturne laissa échapper d’un coup toute la tension qu’elle contenait. Son accélération fut fulgurante, ses sabots martelaient à un rythme aligné sur les battements de mon cœur. Ils faisaient trembler la terre et je pouvais voir les petits animaux se cacher à son approche, c’était sur pas le meilleur moyen de chasser mais je voulais profiter de ces instants où je pouvais vraiment une avec une force de la nature, qu’était la jument noire qui filait entre les arbres, sautait par-dessus les ruisseaux. Le rythme ralentit et je pus profiter du spectacle de la nature qui s’éveillait lentement. Nous nous étions arrêtées dans une clairière où coulait paresseusement une rivière. Je descendis d’un bond souple et la laissait boire tandis que je guettais mes premières traces. Tous mes sens aux aguets, j’avais commencé ma chasse.

Dans ce coin de la forêt, c’était principalement des renards et des lapins qu’il était facile de tirer. Je poserais peut-être quelques collets si je n’arrive pas à en attraper un. Je remontais à cheval d’un mouvement fluide et repartit au pas dans la direction que j’avais repérée. Puis tout en suivant cette piste, je remarquais de nouvelles traces mais pas animales celles-ci, quelqu’un s’était introduit dans les forêts de Nivis, finalement ma proie ne serait peut-être pas celle que je pensais. Il avançait courrait et je me demandais ce qui l’avait poussé à s’enfuir en courant comme ça. A moins que ce ne soit quelqu’un qui aimait courir mais il aurait surement choisit un terrain moins accidenté que la forêt assez dense et particulièrement haute de ma forêt. J’accélérais le pas de Nocturne et je finis par rattraper l’intrus.

« Risquer de rater l'heure du thé pour une raison aussi stupide, non mais, vraiment... Je préférerais mourir... »

Il grommelait mais j’étais suffisamment proche maintenant pour entendre ce qu’il disait. Toujours assise sur le dos de ma jument, je sortis mon arc pour le bander. Mon point de mire était l’un des arbres quelques pas devant l’étranger. L’arc bandé au maximum, je relâchais la tension de mes doigts sur la corde laissant filer la flèche dans un sifflement. Elle se planta avec un bruit mat dans l’arbre juste avant que ma proie atteigne cet endroit. Je n’allais pas le tuer sans qu’il me donne une raison de sa présence ici. Et le poursuivre plus longtemps serait inutile, quoique cela pourrait être amusant, c’était à voir selon son comportement, peut-être que je me laisserais aller à cette folie...

Toujours en chevauchant fièrement Nocturne, l’arc bandé, je la dirigeais avec mes genoux pour la mener face à cet intrus qui n’était pas si différent du gibier que je chassais car une particularité qui était des plus visibles était les longues oreilles qui se trouvaient sur le sommet de la tête de cet intrus. Il devait donc être une conte, on n’avait jamais vu de lecteur possédant de tels attributs et les deux seuls que je connaissais venaient de Crudélis, le royaume de la Reine de cœur, l’un était si mes souvenirs étaient bons, sont intendants et l’autre était un lièvre fou qui trainait toujours avec le Chapelier avec lequel il prenait le thé. Et alors son grommèlement pris sens. J’avais donc affaire au lièvre de Mars, mais cela ne me disait pas ce qu’il venait faire ici, j’allais donc devoir lui poser quelques questions. C’est donc ce qui expliquait ma position face à lui, droite et prête à l’attaque sur ma jument assez nerveuse, ce qui me rendait surement encore plus impressionnante. Mais si ce qui se disait était vrai, les perceptions d’un fou pouvaient être différentes et il serait intéressant d’observer ses réactions, je posais alors ma première question. Tout simple.


« Qu’êtes vous venus faire ici ? »


Je n’étais pas connue pour mon sens du tact mais plutôt pour ma franchise et mon sens du droit au but. Je n’aimais pas tourner autour du pot et ce genre de questions était de celle que j’utilisais très souvent.

Hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Perdu en forêt ... [Pv Myia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy End :: × Forêt-
Top-Sites


Merci ♥